Le Rendre Vivant : La Voyage sans Retour

Ce livre est une excuse au voyage. Il est destiné aux enfants, mais aussi, par l’entremise de la lecture à haute voix, aux parents.
Le texte et les illustrations sont atteignables à ces deux niveaux. Peut-être même trois ! Le premier niveau est poétique.
C’est un imaginaire doux, rythmé, aux dessins chantants et aux couleurs transparentes.

Ce sont des personnages fantaisistes aux aventures saugrenues. Saugrenus, vraiment ?

Le second niveau est plus tranchant. Il sourit à demi-mot, jaune parfois, mais toujours avec tendresse.

Il berce en cadence de l’Être, de mots et de tournures, la poésie de la vie et de l’instant de la grande lettre T.
Il se veut miel pour les adultes, nourriture à partager, à jaser. Un point de départ pour creuser.
Et friandise de l’imagination pour les plus petits, mise en bouche de leurs possibilités créatrices et
leur inventivité que nous souhaitons débordantes. Le voyage sans retour est un cri qui prend le mouvement de la vague,
un marathon de la lenteur, un chant en 432 Hz. Pour atteindre au plus profond de nos petits bouts de chacun,
un point précis. Qui vrillera nous l’espérons, et fera refléter les rayons du soleil telle une pièce
de monnaie qui décide de ne jamais s’arrêter de tourner.

So it begins, again and again. 

 

Ohm